Développement du langage et alphabétisation


Est-ce important ?

Synthèse des textes d'experts - Publié en ligne le 10 septembre 2010 (2ème éd. rév.)

Éditrice au développement du thème : Susan Rvachew, Ph.D., Université McGill, Canada

L’apprentissage du langage est un des accomplissements les plus visibles et les plus importants de la petite enfance. Les nouveaux outils du langage ouvrent de nouvelles possibilités de compréhension sociale, d’apprentissage du monde et de communication de l’expérience, des plaisirs et des besoins. Puis, pendant les trois premières années d’école, les enfants franchissent une autre étape importante dans le développement du langage en apprenant à lire. Ces deux domaines sont distincts, tout en étant liés. Une relation a en effet été établie entre les premières capacités langagières et la maîtrise ultérieure de la lecture. De la même façon, les activités de pré-alphabétisation et l’alphabétisation peuvent stimuler les compétences langagières des enfants, pendant les années préscolaires, puis la scolarité.

On désigne la difficulté à écouter et à parler de certains enfants sous le nom de trouble du langage. Selon les estimations, entre 8 et 12 % des enfants d’âge préscolaire et 12 % des enfants qui entrent à l’école au Canada et aux É.-U. présentent une forme de trouble du langage. Des études démontrent également que de 25 et 90 % des enfants dans ce cas présentent également un trouble de lecture défini, en règle générale, comme une faible réussite en lecture, après avoir eu suffisamment l’occasion d’apprendre à lire. Selon les estimations, entre 10 et 18 % des enfants d’âge scolaire présentent un trouble de lecture.

Quand les enfants éprouvent des difficultés à comprendre les autres et à s’exprimer, il n’est pas surprenant qu’ils rencontrent des problèmes d’adaptation psychosociale et affective. Le risque de problèmes sociaux, affectifs et comportementaux est par conséquent supérieur chez les enfants en retard dans le développement du langage ou qui présentent un trouble du langage. La recherche démontre également que la majorité des enfants qui ont de faibles aptitudes en lecture à la fin de la première année continueront à rencontrer des difficultés de lecture.


* Ce thème a été développé en 2004 en collaboration avec le Réseau canadien de recherche sur le langage et l’alphabétisation (CLLRNet).


Voir aussi...

Pour votre information 

Certains documents sont offerts en format
PDF. Pour télécharger gratuitement le
logiciel Acrobat Reader, cliquez ici.