Partager:

Est-ce important?

Les parents remplissent de nombreux rôles dans la vie de leurs enfants, dont ceux de fournisseurs de soins, d’enseignants, d’infirmiers, de nutritionnistes et de guides moraux. Cependant, ils ne sont pas toujours capables de coordonner tous ces rôles ou de fournir toutes les ressources nécessaires pour répondre aux besoins de leurs enfants. Par conséquent, la plupart des parents font appel à différents services (p. ex., santé, éducation, services de garde, services sociaux ou autres services de soutien aux familles). Toutefois, l’impact de ces services sur le développement de l’enfant varie en fonction du degré d’intégration entre ces services permettant aux familles d’avoir facilement accès à un système cohésif. Plus particulièrement, la fragmentation des services occasionne souvent un manque de cohérence dans l’ensemble des services offerts aux familles et aux enfants. Lorsque les enfants sont confiés à de nombreux fournisseurs de services, il n’est pas rare que les parents reçoivent des conseils mitigés et contradictoires, limitant l’efficacité de ces services. Par contre, les services intégrés sont plus aptes à répondre aux besoins des enfants en leur offrant, à eux et à leur famille, une variété de services de soutien. Étant donné que la réussite scolaire des enfants dépend non seulement de leur développement cognitif, mais aussi de leur bien-être physique, social et affectif, les programmes ayant recours à des interventions coordonnées qui tiennent compte de tous ces éléments produisent les meilleurs résultats. De plus, les politiques favorisant l’intégration des services de garde et d’éducation permettent aux enfants de vivre des expériences plus cohérentes et d’avoir accès à des programmes de meilleure qualité.

Que savons-nous?

Au cours de la dernière décennie, plusieurs programmes offrant des services intégrés à la petite enfance ont été instaurés partout dans le monde. La plupart d’entre eux ont été créés dans le but : 1) d’améliorer la santé et le développement général des enfants; 2) de fournir du soutien aux familles; 3) de diminuer les lacunes au niveau de la préparation à l’école; 4) de réduire les effets négatifs liés à la qualité de vie dans les quartiers défavorisés. Les programmes Early Head Start, Sure Start, Partir d’un bon pas pour un avenir meilleur et Toronto First Duty sont des exemples de programmes gouvernementaux à grande échelle et de projets de démonstration qui ont fait l’objet d’une évaluation dans des études scientifiques antérieures.

Early Head Start

Early Head Start est un programme fédéral américain créé en 1995 dans le but d’aider les femmes enceintes à faible revenu et les familles ayant des enfants de moins de trois ans. Ce programme offre des services de grande qualité visant à favoriser le développement de l’enfant grâce à des visites à domicile, des services de garde en centre de la petite enfance, des soins de santé et de la gestion de cas. Il intègre des programmes s’étendant sur deux générations et vise à établir des partenariats dans la collectivité de façon à améliorer l’accessibilité des services pour les familles. L’amélioration du développement socio- affectif des enfants à l’âge de deux ans compte parmi les avantages reliés à l’instauration de ce programme. 

Programmes locaux Sure Start (SSLP)

Depuis 1999, les programmes locaux Sure Start ont regroupé des services de santé, d’éducation et des services sociaux pour aider les enfants pauvres de moins de cinq ans et leur famille résidant en Angleterre. Avec le temps, son mandat qui consistait à intégrer ces services a été renforcé, passant d’une variété de réseaux communautaires à des centres pour enfants qui favorisent la cohérence entre les services. Des études scientifiques suggèrent qu’une plus grande intégration apporte plus d’avantages. Plusieurs effets positifs sur le développement des enfants ont été constatés pour l’ensemble de la population provenant des secteurs desservis par les SSLP, notamment une amélioration de la santé des enfants à l’âge de cinq ans (p. ex., moins de blessures graves et d’infections respiratoires) ainsi qu’une amélioration de plusieurs aspects du fonctionnement à l’école. En ce qui concerne la famille, les mères se disaient plus satisfaites de leur vie et déclaraient avoir adopté de meilleures pratiques parentales.

Partir d’un bon pas pour un avenir meilleur

Partir d’un bon pas pour un avenir meilleur est un projet qui a étudié l’effet des services intégrés au sein de huit collectivités défavorisées de la province de l’Ontario, au Canada. Il a été conçu pour réduire les problèmes affectifs et comportementaux des enfants de moins de huit ans et pour accroître les habiletés des parents afin qu’ils puissent répondre adéquatement aux besoins de leurs enfants. Plusieurs services de qualité ont été offerts aux enfants et à leur famille, tels que des services de santé, d’éducation, de soutien aux familles et des services sociaux. Le projet a eu pour effet la création de partenariats avec des fournisseurs de services des collectivités concernées, ce qui a permis d’accroître la visibilité et le financement des programmes. Ces partenariats ont aussi donné lieu à une plus grande collaboration entre les fournisseurs de services, ce qui a ainsi conduit à la création d’un nouveau cadre communautaire en matière de prestation de services aux enfants et aux familles. Des effets positifs sur le développement des enfants de 4 à 8 ans et sur leur famille ont été observés.

Projet Toronto First Duty (TFD)

Le TFD est un projet qui a été lancé en 2001 pour évaluer les effets de l’intégration des services offerts dans les maternelles, des services de garde et des services de soutien aux familles en un seul programme destiné aux enfants d’âge préscolaire (de moins de six ans) et leur famille dans la région du Grand Toronto. Parmi les effets positifs engendrés par ce projet, on compte un engagement accru des parents dans la scolarisation de leur enfant et une réduction du stress ressenti par les parents dûe aux fréquentes négociations entre la maternelle et les services de garde. De plus, une amélioration du développement cognitif et langagier des enfants a été constatée lorsque ces services intégrés étaient utilisés de façon régulière.

Que peut-on faire?

Pour que les programmes soient efficaces (c.-à-d. capables de produire les résultats attendus) et fassent partie d’un système uni, certains éléments importants doivent être appliqués et pris en compte. Premièrement, les membres des collectivités doivent se fixer des objectifs communs pour orienter les activités réalisées dans le cadre de partenariats. Deuxièmement, étant donné que la collaboration entre les organismes procure de meilleurs résultats, les fournisseurs de services ne devraient pas travailler seuls, mais devraient plutôt essayer d’établir des liens avec d’autres organismes communautaires (p. ex., en communiquant de l’information). Ce type de collaboration aidera les services publics et professionnels à être plus cohérents. Par ailleurs, les fournisseurs  provenant de différents secteurs (éducation, santé, nutrition, soutien aux familles, etc.) doivent pouvoir diriger les enfants et leurs parents vers d’autres services lorsque la situation dépasse leurs compétences professionnelles. Par conséquent, ils doivent être en mesure de coordonner leurs activités à celles des autres fournisseurs de services lorsqu’ils offrent des services aux mêmes enfants et familles. Enfin, les fournisseurs de services ne devraient pas oublier que le fait de rendre les services disponibles aux familles n’est pas suffisant. Effectivement, les services doivent aussi être abordables, accessibles et promus par des activités de sensibilisation afin que les familles en connaissent l’existence et puissent en bénéficier. Il est possible que certaines familles manquent de ressources ou fassent face à des conditions sociales ou économiques les empêchant de profiter de ces services. La coordination des services et la création de stratégies visant à réduire les obstacles liés à l’accessibilité des services constituent donc deux aspects importants à privilégier avant la mise en œuvre d’un programme. L’évaluation de la mise en œuvre et la surveillance continue du rayon d’action doivent également être effectuées. Finalement, les services offerts aux collectivités doivent pouvoir bénéficier du soutien du système, c’est-à-dire de l’appui des différents ordres de gouvernement grâce à leurs programmes et à leurs politiques. 

Références

Melhuish E, Belsky J, Barnes J. Le programme Sure Start et son évaluation en Angleterre. Dans: Tremblay RE, Boivin M, Peters RDeV, eds. Porter C, éd. thème. Encyclopédie sur le développement des jeunes enfants [en ligne]. http://enfant-encyclopedie.dev.absolunet.com/agressivite-agression/selon-experts/le-developpement-et-la-socialisation-de-lagressivite-pendant-les. Actualisé : Janvier 2003. Consulté le 17 mai 2017.

Vogel CA. Leçons tirées du programme américain Early Head Start. Dans: Tremblay RE, Boivin M, Peters RDeV, eds. Porter C, éd. thème. Encyclopédie sur le développement des jeunes enfants [en ligne]. http://www.enfant-encyclopedie.com/services-integres-de-developpement-de-la-petite-enfance/selon-experts/lecons-tirees-du-programme. Actualisé : Septembre 2010. Consulté le 17 mai 2017.

Bruner C. Préparation et réussite scolaire : Que faut-il aux enfants et à leur famille?. Dans: Tremblay RE, Boivin M, Peters RDeV, eds. Porter C, éd. thème. Encyclopédie sur le développement des jeunes enfants [en ligne]. http://www.enfant-encyclopedie.com/services-integres-de-developpement-de-la-petite-enfance/selon-experts/preparation-et-reussite. Actualisé : Décembre 2010. Consulté le 17 mai 2017.

Corter C, Peters RDeV. Services intégrés à la petite enfance au Canada : résultats des projets Partir d’un bon pas pour un avenir meilleur et Toronto First Duty (TFD). Dans: Tremblay RE, Boivin M, Peters RDeV, eds. Porter C, éd. thème. Encyclopédie sur le développement des jeunes enfants [en ligne]. http://www.enfant-encyclopedie.com/services-integres-de-developpement-de-la-petite-enfance/selon-experts/services-integres-la-petite. Actualisé : Janvier 2011. Consulté le 17 mai 2017.

Pour citer cet article :

Services intégrés de développement de la petite enfance : Synthèse. Dans: Tremblay RE, Boivin M, Peters RDeV, eds. Corter C, éd. thème. Encyclopédie sur le développement des jeunes enfants [en ligne]. http://www.enfant-encyclopedie.com/services-integres-de-developpement-de-la-petite-enfance/synthese. Actualisé : Mai 2011. Consulté le 17 décembre 2017.