Partager:

Les compétences en numératie émergent au cours de l’enfance et des années préscolaires, alors que les enfants sont exposés à différentes relations quantitatives et spatiales dans leurs activités quotidiennes.  

  • À 6 mois, les nourrissons peuvent généralement détecter la différence entre des ensembles d’objets de quantités variées (p. ex., un contenant avec deux cubes et un contenant avec trois cubes) et ils peuvent même faire la distinction entre de plus grands nombres d’objets, si le ration entre les deux ensemble est assez grand (p. ex. entre 16 et 32). 

  • Les tout-petits assimilent graduellement le nom des chiffres en développant leur langage. Dès l’âge de 3 ans, de nombreux enfants ont mémorisé les chiffres de 1 à 10 et commencent à compter de petits ensembles d’objets avec succès. 

  • Vers l’âge de 6 ans, les enfants apprennent à générer les nombres de chaque dizaine (c.-à-d., de 10 à 19, de 20 à 29…), comprennent la signification des nombres, apprennent à compter des ensembles d’objets de plus en plus grands, saisissent que le dernier nombre compté correspond au nombre d’objets dans un ensemble et comprennent comment additionner et soustraire. 

Bien des enfants d’âge scolaire ont du mal à apprendre les concepts et les compétences mathématiques. Comprendre le développement précoce de la numératie peut fournir aux éducatrices en garderie et aux enseignants les outils nécessaires pour cultiver le raisonnement mathématique.