Partager:

Les familles immigrantes ont plus de difficulté à s’adapter lorsqu’elles restent exclusivement attachées à leur culture d’origine. L’adaptation est plus facile lorsque les immigrants s’ouvrent à la culture de leur pays d’adoption tout en maintenant celle de leur pays d’origine.

Certains conflits peuvent apparaître lorsque les parents et les enfants ne partagent pas les mêmes attitudes et comportements envers les valeurs et croyances du pays d’adoption. Les enfants sont habituellement davantage impliqués dans plus de situations sociales et ils ont tendance à s’adapter aux valeurs du pays d’adoption plus rapidement que leurs parents. 

Les fournisseurs de services peuvent aider à réduire le fossé intergénérationnel en cherchant à rejoindre les parents immigrants pour les orienter, par exemple, dans le système scolaire, pour mieux les informer sur ce qui est attendu de leurs enfants et pour favoriser le partenariat entre les deux cultures.