Retour aux publications récentes

Les origines de la sécurité de l’attachement dans les services de garde et à la maison : Commentaires sur Belsky

Ross A. Thompson, Ph.D.

University of California, Davis, États-Unis

Février 2021, Éd. rév.

Introduction

L’expérience en milieu de garde présente des possibilités qui favorisent le développement, mais comporte aussi des risques pour les jeunes enfants. De plus en plus d’études révèlent que les enfants qui ont fréquenté des services de garde ont, une fois entrés à l’école, de meilleures habiletés cognitives et compétences langagières et mathématiques, surtout si les services étaient de haute qualité. Toutefois, les mêmes recherches indiquent aussi que les services de garde peuvent constituer un facteur de risque de comportements sociaux problématiques avec les adultes et les autres enfants. Il est également important de mentionner que ces recherches ont également fait ressortir les facteurs qui peuvent modérer les risques, dont la qualité des services, le milieu, l’âge de l’enfant lorsque celui-ci commence à fréquenter le service de garde, le temps qu’il y passe, les relations de l’enfant avec les prestataires de soins, et même l’expérience en milieu de garde de ses pairs.1,2,3,4 Partant d’une question simple, soit « quels sont les effets de l’expérience en service de garde sur le développement des enfants? », les chercheurs se sont ensuite intéressés à des questions plus complexes portant sur les milieux de garde et d’autres facteurs jouant sur le développement. Comme le montre l’analyse de Belsky,5 la fréquentation des services de garde en bas âge produit également des effets sur la qualité du lien d’attachement entre la mère et le nourrisson.

Recherche et conclusions

Quel est le facteur le plus important pour déterminer si le lien d’attachement que les nourrissons et les jeunes enfants développent avec leur mère est sécurisant? Que les enfants fréquentent ou non des services de garde, les recherches montrent constamment que ce qui prime, c’est la sensibilité maternelle. La documentation à ce sujet confirme essentiellement l’hypothèse au cœur de la théorie sur l’attachement. Que la qualité des soins prodigués aux jeunes enfants ou aux nourrissons soit bonne ou moins bonne, qu’ils fréquentent un service de garde depuis un très jeune âge, qu’ils aient changé souvent ou seulement à quelques reprises de milieu de garde ou qu’ils soient à l’extérieur de chez eux pendant de longues heures, la qualité de l’attachement mère-nourrisson repose principalement sur la sensibilité maternelle.

Lorsque les mères sont réceptives de façon sensible aux besoins de leurs enfants, ceux-ci sont plus susceptibles de développer un lien d’attachement sécurisant. Lorsqu’elles sont insensibles, les enfants risquent plutôt de devenir anxieux et c’est alors, (comme Belsky le souligne5), que le stress qu’ils vivent dans le milieu du service de garde peut accroître l’insécurité de ces enfants. Quand la relation mère-nourrisson est compromise, les enfants sont plus susceptibles de devenir anxieux si les services de garde sont de piètre qualité, s’ils y passent beaucoup de temps ou s’ils en changent souvent. Par contre, si les mères sont sensibles aux besoins de leurs enfants, ces processus liés au service de garde n’ont pas une incidence très marquante sur l’enfant.

La sensibilité maternelle et la qualité de l’expérience des services de garde ne sont, bien évidemment, pas indépendants l’un de l’autre. Les mères risquent d’être moins sensibles aux besoins de leur enfant lorsqu’elles sont stressées, et les facteurs de stress de nature économique et sociale sont souvent associés dans une famille à la piètre qualité des soins donnés aux enfants, y compris un roulement des prestataires de soins et de longues heures passées en dehors de la maison. De fait, l’étude américaine intitulée Study of Early Child Care and Youth Development (SECCYD) du National Institute of Child Health and Human Development (NICHD),7 a révélé qu’il existe un lien entre la piètre qualité des services de garde, le nombre élevé d’heures que les enfants sont tenus d’y passer et une sensibilité maternelle moindre. D’autres résultats de la SECCYD du NICHD8 laissent entendre que des services de garde de haute qualité peuvent compenser les effets du manque de sensibilité de la mère. Les jeunes enfants qui bénéficient de services de garde de haute qualité reçoivent le soutien qu’ils ne trouvent peut-être pas ailleurs, ce qui peut être particulièrement important sur le plan du développement des nourrissons et des jeunes enfants qui vivent avec l’insensibilité maternelle et des tensions familiales. Malheureusement, comme les services de garde sont généralement de mauvaise qualité aux États-Unis et qu’il existe un lien étroit entre la qualité des services et leur coût, il est difficile pour les familles qui nécessitent les meilleurs soins possibles d’en trouver qui soient abordables.9 C’est là que des politiques publiques générales qui encouragent l’investissement dans le développement des jeunes enfants peuvent aider ces familles à trouver les services qu’ils désirent à un coût qui leur convient.

En général, les services de garde n’ont pas de répercussions importantes sur l’attachement des enfants.10 Si on les compare aux soins maternels, en particulier, ils n’influent pas beaucoup sur l’attachement entre le nourrisson et la mère, ce qui ne veut pas dire que leur effet est négligeable, surtout lorsqu’il est considéré sur le plan du développement et en termes de population. En fait, il faut plutôt comprendre que les services de garde doivent être envisagés non seulement dans un modèle direct ou d’effets principaux mais aussi comme exerçant des effets modérateurs (et parfois médiateurs) et que l’expérience de l’enfant en service de garde peut elle-même avoir une incidence modératrice sur d’autres facteurs développementaux. Comme il a été mentionné précédemment, le lien entre les services de garde et l’attachement parent-enfant peut dépendre, par exemple, de la sensibilité maternelle, de la qualité du service de garde, de la présence d’autres facteurs de stress au sein de la famille et d’autres influences. De plus, comme le souligne Belsky, d’autres valeurs socioculturelles plus vastes peuvent aussi agir sur ce lien, par exemple les valeurs ayant trait à la garde des très jeunes enfants à l’extérieur du foyer, à la participation des femmes au marché du travail, à la nouvelle réalité des ménages où les deux parents travaillent et à la mesure dans laquelle les services de garde sont soit perçus comme favorisant le développement de l’enfant, soit comme un simple service de « surveillance ». De plus, les résultats de l’étude SECCYD du NICHD11 montrent que ces services ont un effet modérateur sur le lien qui existe entre la réceptivité maternelle et la sécurité de l’attachement: lorsque les services de garde sont médiocres, les enfants sont plus touchés par la qualité de la sensibilité maternelle que dans les services de garde de haute qualité. Cette constatation cadre avec l’idée que d’excellents services de garde peuvent amortir les effets négatifs de l’insensibilité maternelle sur la sécurité de l’attachement. Les recherches sur les effets de l’expérience en milieu de garde sur l’attachement enfant-parent gagneraient à accorder une plus grande importance à ce type de portraits exhaustifs du développement.12

Le fait que les jeunes enfants développent également un attachement envers leurs intervenants en petite enfance complique davantage la compréhension des effets de la fréquentation des services de garde. En effet, la sécurité de ces relations est fondée sur la sensibilité de l’intervenant en petite enfance, et cette sécurité présage certains résultats développementaux identiques à ceux associés à l’attachement entre la mère et l’enfant.13 Il s’agit d’une donnée importante, car il est de plus en plus évident que le milieu de garde est un environnement stressant pour les enfants, surtout pour les plus petits,14 une préoccupation souvent exprimée par le passé par les pionniers du développement des services de garde pour nourrissons et tout-petits aux États-Unis et en Europe.15 Dans ce contexte, une relation sécuritaire avec les intervenants en milieu de garde, ainsi qu’avec la mère, pourrait amoindrir le stress et contribuer aux résultats positifs également associés à la fréquentation des services de garde.16

Enfin, il est important de reconnaître que de nombreux facteurs influencent la sécurité de l’attachement entre le nourrisson et la mère. Une des raisons pour lesquelles l’expérience en milieu de garde explique si peu de la variance dans la sécurité de l’attachement est que la sensibilité maternelle est le premier déterminant du type d’attachement, en plus du fait qu’indépendamment des soins de la mère, d’autres influences entrent en ligne de compte. Une étude menée auprès de familles pauvres17 a révélé, par exemple, que les conséquences des difficultés économiques (comme le chômage ou un manque d’éducation) sur la sécurité de l’attachement étaient atténuées par la sensibilité maternelle, ce qui concorde avec le point de vue selon lequel les tensions au sein de la famille aggravent le manque de sensibilité parentale, minant ainsi la sécurité de l’attachement. Toutefois, le stress émotionnel (comme la violence conjugale ou les problèmes de toxicomanie au sein de la famille) était un autre type d’expérience stressante directement associé à l’attachement, indépendamment de la sensibilité maternelle. En tenant compte des différences concernant la sensibilité maternelle, on a remarqué qu’une ambiance familiale où le stress affectif est élevé est associée à l’insécurité chez l’enfant. Pour comprendre les répercussions des services de garde, il faut prendre en considération les multiples facteurs influant sur le développement qui se chevauchent, avec parfois un effet en cascade, et qui contribuent au développement de liens d’attachement.

Répercussions sur le développement et les politiques

À la lumière de ces considérations, il est évident qu’il existe un lien entre l’expérience de l’enfant en milieu de garde et les relations d’attachement, mais ce lien est très souvent faible et indirect. L’incidence des services de garde doit être examinée à la lumière des nombreuses autres influences qui agissent sur le développement, du fonctionnement familial et de valeurs culturelles globales relatives aux soins prodigués à l’extérieur de la maison. Comme l’indique Belsky5 dans sa conclusion, les services de garde n’ont probablement aucun effet inévitable sur l’attachement.

Par contre, lorsque les services de garde sont examinés dans le contexte plus général des facteurs qui contribuent au développement d’un lien d’attachement sécurisant ou insécurisant entre le nourrisson et sa mère, il y a tout de même des répercussions importantes pour les politiques. Si des services de garde de haute qualité peuvent potentiellement atténuer les effets sur les nourrissons et les jeunes enfants d’un manque de sensibilité parentale et des tensions familiales, il semble légitime qu’on cherche à améliorer la qualité des services qu’on offre habituellement aux enfants provenant de milieux familiaux en difficulté. La validité de cette idée est supportée par les conclusions établies dans la recherche sur les services de garde qui montre nettement que des services de haute qualité renforcent aussi les habiletés cognitives ainsi que les compétences mathématiques et langagières chez les jeunes enfants. À la fin de son article, Belsky5 demande aux personnes qui évaluent les effets des services de garde de considérer ce que veulent les enfants; la meilleure réponse à cette question, celle qui est la plus logique est : l’accès à des services abordables et de grande qualité. Heureusement, l’importance du bon développement en bas âge pour la réussite scolaire ultérieure des enfants est largement reconnue (reconnaissance favorisée par les progrès en neurosciences du développement et les études sur les bienfaits à long terme que procurent les services de garde de haute qualité); l’opinion publique sur la qualité des services de garde soutient de plus en plus que le milieu du service de garde exerce une influence importante sur le développement de l’enfant ce qui justifie l’investissement public.

En ce qui concerne la recherche sur le développement, les découvertes de nombreux travaux sur l’incidence des services de garde effectués à grande échelle font ressortir un ensemble complexe et multidimensionnel de facteurs qui agissent sur le développement socio-affectif et cognitif dès les premières années. Considérer les services de garde comme un réseau d’influences qui façonnent le développement et qui peuvent atténuer ou exacerber d’autres facteurs dans la vie d’un jeune enfant est une orientation intéressante pour la prochaine génération de recherche dans ce domaine.

Références

  1. NICHD Early Child Care Research Network. Child care and child development: Results of the NICHD Study of early child care and youth development. New York, NY: Guilford Press; 2005.
  2. Vandell DL, Belsky J, Burchinal M, Steinberg L, Vandergrift N, the NICHD Early Child Care Research Network. Do effects of early child care extend to age 15 years? Child Development 2010;81(3):737-756.
  3. Love M, Harrison L, Sagi-Schwartz A, van IJzendoorn MH, Ross C, Ungerer JA, Raikes H, Brady-Smith C, Boller K, Brooks-Gunn JC, Constantine J, Kisker EE, Paulsell D, Chazen-Cohen R. Child care quality matters: How conclusions may vary with context. Child Development 2003;74(4);1021-1033.
  4. Dmitrieva J, Steinberg L, Belsky J. Child-Care History, Classroom composition, and children’s functioning in kindergarten. Psychological Science 2007;18(12):1032-1039.
  5. Belsky J. Early day care and infant-mother attachment security. In: Tremblay RE, Barr RG, Peters RDeV, Boivin M, eds. Encyclopedia on Early Childhood Development [online]. Montreal, Quebec: Centre of Excellence for Early Childhood Development; 2009:1-6. Available at: http://www.child-encyclopedia.com/documents/BelskyANGxp-Attachment.pdf. Accessed July 29, 2010.
  6. Fearon RMP, Belsky J. Precursors of attachment security. In: Cassidy J, Shaver, PR, eds. Handbook of Attachment: Theory, research, and clinical applications. 3rd Ed. New York, NY: Guilford Press; 2016:291-313.
  7. NICHD Early Child Care Research Network. Child care and mother-child interaction in the first 3 years of life. Developmental Psychology 1999;35(6):1399-1413.
  8. NICHD Early Child Care Research Network. The effects of infant child care on infant-mother attachment security: Results of the NICHD Study of Early Child Care. Child Development 1997;68(5):860-879.
  9. Hayes CD, Palmer JL, Zaslow MJ, eds. Who cares for America’s children? Child care policy for the 1990s. Washington, DC: National Academy Press, 1990.
  10. Friedman SL, Boyle DE. Attachment in US children experiencing nonmaternal care in the early 1990s. Attachment & Human Development 2008;10(3):225-261.
  11. NICHD Early Child Care Research Network. The effects of infant child care on infant-mother attachment security: Results of the NICHD Study of Early Child Care. Child Development 1997;68(5):860-879.
  12. Thompson RA. Measure twice, cut once: Attachment theory and the NICHD Study of Early Child Care and Youth Development. Attachment & Human Development 2008;10(3):287-297.
  13. Ahnert L. Attachment to child care providers. In: Thompson RA, Simpson JA, Berlin LJ, eds. Attachment: The fundamental questions. New York: Guilford. In press.  
  14. Vermeer HJ, van IJzendoorn MH. Children's elevated cortisol levels at daycare: A review and meta-analysis. Early Childhood Research Quarterly 2006;21(3):390-401.  
  15. Singer E Wong S. Emotional security and daycare for babies and toddlers in social-political contexts: Reflections of early years pioneers since the 1970s [published online May 29, 2019]. Early Child Development and Care. doi:10.1080/03004430.2019.1622539
  16. Badanes LS, Dmitreva J, Watamura SE. Understanding cortisol reactivity across the day at child care: The potential buffering role of secure attachments to caregivers. Early Childhood Research Quarterly 2012;27(1):156-165.
  17. Raikes HA, Thompson RA. Links between risk and attachment security: Models of influence. Applied Developmental Psychology 2005;26(4):440-445.

Pour citer cet article :

Thompson RA. Les origines de la sécurité de l’attachement dans les services de garde et à la maison : Commentaires sur Belsky. Dans: Tremblay RE, Boivin M, Peters RDeV, eds. van IJzendoorn MH, éd. thème. Encyclopédie sur le développement des jeunes enfants [en ligne]. https://www.enfant-encyclopedie.com/attachement/selon-experts/les-origines-de-la-securite-de-lattachement-dans-les-services-de-garde-et. Actualisé : Février 2021. Consulté le 18 octobre 2021.