Partager:

À ce jour, aucune limite sécuritaire de consommation d’alcool pendant la grossesse n’a été établie. En conséquence, la façon la plus directe de prévenir les TSAF est d’éviter la consommation d’alcool pendant la grossesse ou lorsqu’une grossesse est planifiée. 

Les stratégies de prévention comme le dépistage et les interventions brèves dans les milieux de soins de santé peuvent aider les femmes en âge de procréer qui ont des problèmes d’abus d’alcool. Ces interventions peuvent être assurées par des personnes qui œuvrent dans le domaine de la santé ou dans d’autres domaines offrant aussi des services aux femmes. L’aide du partenaire à la maison est utile, mais bien des femmes peuvent réduire d’elles-mêmes leur consommation d’alcool grâce à des interventions appropriées. 

Il est clair qu’il faut informer et éduquer abondamment les futurs parents et professionnels de la santé sur les effets néfastes de la consommation d’alcool pendant la grossesse.