Partager:

La prévention est la clé pour mettre fin à la maltraitance des enfants. Certains programmes sont présentés comme pouvant prévenir la maltraitance, mais ils n’ont cependant pas été évalués. Toutefois, il a été démontré que les stratégies suivantes sont particulièrement efficaces pour aborder la problématique : 

  1. Programmes de prévention primaires (avant que la maltraitance ne se produise) : ils comprennent deux programmes de visites à domicile spécifiques ayant montré leur efficacité : le Nurse-Family Partnership (NFP) et le Early Start. D’autres programmes sont aussi prometteurs, comme le Triple P et des programmes de sensibilisation en milieu hospitalier pour prévenir les traumatismes crâniens et améliorer les soins pédiatriques. 

  2. Programmes de prévention de la récurrence : ils aident les parents qui ont maltraité leurs enfants à éviter de le faire à nouveau (p. ex., le Parent-Child Interactive Therapy qui s’est avéré efficace pour réduire la récurrence de la violence physique). 

  3. Programmes de prévention des séquelles : ils aident les victimes de violence (p. ex., thérapie cognitivo-comportementale). Efficace pour aider les enfants victimes d’agression sexuelle qui présentent des symptômes du trouble de stress post-traumatique. 

Étant donné l’impact énorme de la violence sur le développement d’un enfant, il est vital de trouver des moyens de prévenir la maltraitance avant qu’elle ne se produise.