Partager:

Le congé parental donne aux mères le temps de se rétablir de l’accouchement et de s’adapter aux nouvelles demandes qu’impliquent la charge d’un nourrisson.

Un congé plus long favorise un allaitement prolongé et l’établissement d’un lien plus fort entre la mère et l’enfant, qui en retour rend la mère plus confiante quant à ses habiletés parentales et moins anxieuse de retourner au travail.

Les enfants semblent souffrir du retour au travail précoce de leur mère. Ceux dont la mère retourne au travail moins de 12 semaines après la naissance sont moins susceptibles de recevoir un suivi médical régulier, d’être allaités et d’avoir reçu tous leurs vaccins à 18 mois. Les enfants dont la mère travaille pendant leur première année de vie performent moins bien lors de tests cognitifs et ont plus de problèmes comportementaux. 

Ces résultats témoignent de l’importance du maintien et de l’amélioration des politiques gouvernementales et en milieu de travail en matière de congé parental.