Partager:

Tous les nourrissons pesant moins de 2 500 grammes (5 livres et 8 onces) à la naissance ou nés à moins de 37 semaines de grossesse sont considérés comme des enfants immatures ou prématurés. Ils sont plus à risque d’éprouver certains problèmes de santé et de développement, incluant :

    • des problèmes neurodéveloppementaux (p. ex., paralysie cérébrale et retard cognitif);
    • une malformation congénitale, des déficiences auditives et visuelles, une affectation respiratoire réactionnelle ou un retard de croissance.

Bébés et tout-petits : 

  • plus de problèmes de tempérament (p. ex., plus difficiles à calmer, plus passifs et moins sociables).

Âge préscolaire et premières années scolaires :

  • une augmentation de l’activité et de l’intensité, de même qu’un manque de persévérance qui peut entraîner un retard ou des problèmes de maîtrise de soi.
  • divers problèmes émotionnels et comportementaux, comme des troubles d’anxiété, une timidité excessive et un repli sur soi, des problèmes sociaux, des aptitudes d’adaptation inadéquates et en particulier un trouble déficitaire de l’attention.

Heureusement, il existe des façons prometteuses d’atténuer certains de ces risques chez les bébés prématurés.