Retour aux publications récentes

Attachement pendant la petite enfance Commentaires sur van IJzendoorn, et Grossmann et Grossmann

Greg Moran, Ph.D.

The University of Western Ontario, Canada

Mars 2007, 2e éd.

Introduction

La théorie et la recherche sur l’attachement occupent une place centrale dans l’étude du développement humain social et affectif. Bowlby1 et Ainsworth2 ont transformé leurs concepts de base en un cadre d’étude empirique sur lequel se fondent les chercheurs du monde entier. Ces derniers ont utilisé l’attachement pour améliorer notre compréhension des répercussions de la première relation de l'enfant humain sur toute la vie et des facteurs propres à l’enfance de la mère qui sont cruciaux dans la formation de cette relation.

Karin et Klaus Grossmann ainsi que Marinus van IJzendoorn font partie des chercheurs exceptionnels qui se sont fondés sur l’héritage de Bowlby et Ainsworth. Ils ont adopté des approches différentes mais complémentaires. van IJzendoorn offre un panorama direct et digne de foi de la théorie de l’attachement ainsi qu’une description des modèles de liens d’attachement.3 Dans sa description des résultats de recherches, il cherche à déterminer si les variations de l’attachement dépendent de l’expérience sociale précoce avec le donneur de soins ou des facteurs génétiques, y compris le tempérament. Il cite des analyses comportementales génétiques récentes portant sur l’attachement chez les jumeaux et qui soutiennent de façon convaincante l’aspect expérientiel de ce débat. Ces données sont particulièrement remarquables, parce qu’elles contrastent vivement avec les résultats d’études parallèles sur les origines de plusieurs traits de personnalité, comportementaux, et d’attitudes au sujet desquels on a découvert une influence génétique importante.4

Par ailleurs, les Grossmann abordent leur tâche d’une façon plus personnelle. Ils commencent par un compte rendu révélant le rôle de l’attachement, en matière de durée d’évolution et de développement, qui offre au nourrisson un apprentissage social avec le donneur de soins, soit une occasion d’acquérir les habiletés sociales et affectives nécessaires pour s’adapter à sa société et à sa culture de naissance. Leur recension des recherches comporte des extraits de deux études longitudinales de grande envergure effectuées en Allemagne par ces auteurs et leurs collègues. Les résultats mettent en lumière à la fois la perpétuité et le potentiel de changement, pour le meilleur ou pour le pire, occasionnés par les fluctuations substantielles de l’environnement social.

Recherche et conclusions

L’élément critique dans les deux contributions est l’insistance légitime sur le rôle du donneur de soins dans la détermination de la qualité du lien d’attachement et donc dans le façonnement du développement social et affectif futur de l'enfant. En plus des résultats des études sur les jumeaux, van IJzendoorn cite aussi des preuves expérimentales sur le rôle crucial des donneurs de soins en matière de développement. Il mentionne notamment les résultats d’études sur des interventions qui ont réussi à améliorer la qualité des liens d’attachement en ayant recours à des manipulations qui augmentent la sensibilité et la réceptivité de la mère.3

Aucun des deux auteurs ne commente en détail la recherche sur les conséquences développementales des variations des liens d’attachement précoce. Au cours des vingt dernières années ou plus, la recherche abondante et étendue a établi un lien clair entre les modèles d’attachement sécurisant pendant la prime enfance et l’adaptation sociale plus tard dans l’enfance.5 L’attachement sécurisant a été associé à de meilleurs résultats développementaux que l’attachement insécurisant dans des domaines comme l’autonomie, l’auto-efficacité, l’empathie et la compétence sociale pendant la période de la petite enfance, l’âge scolaire, et à l’adolescence. On a montré que les nourrissons dont l’attachement était insécurisant étaient plus enclins à connaître des problèmes ultérieurs d’adaptation comme des troubles du comportement, de l’agressivité, de la dépression et des comportements antisociaux.

Cependant, il est important de préciser que la plupart des recherches reliant l’attachement à des résultats développementaux ultérieurs ont été effectuées avant l’introduction de la catégorie de l’attachement désorganisé,6 un modèle d’attachement relié sans aucun doute à des résultats développementaux extrêmes, sources d’une plus mauvaise adaptation. Ces analyses comportaient donc un nombre inconnu de liens désorganisés parmi les groupes d’attachement sécurisant et insécurisant. Davantage de recherche est nécessaire pour clarifier quelles associations antérieurement attribuées aux modèles insécurisants, lorsqu’elles existent, dépendent en effet de la désorganisation de l’attachement.

Implications pour les politiques sociales et les services

Les Grossmann insistent sur la possibilité de se fonder sur la qualité d’attachement précoce pour prédire l’adaptation sociale et affective ultérieure; et sur les discontinuités de ce processus, ce qui reflète l’aspect fondamental du rôle de l’attachement dans le développement, tel que le concevait Bowlby à l’origine. C’est-à-dire que l’attachement influence le développement de façon probabiliste plutôt que simplement déterministe. Cette notion est particulièrement importante pour ceux qui espèrent utiliser la compréhension de l’attachement pour élaborer des services ou implanter des politiques sociales. En résumé, on pense que les expériences précoces d’attachement, au lieu de directement déterminer une adaptation ou une mauvaise adaptation particulières, prédisposent le nourrisson à agir et à réagir d’une manière qui façonne les expériences sociales ultérieures, ce qui entraîne l'enfant sur une trajectoire développementale plutôt que sur une autre. Cependant, le résultat développemental réel reste le produit de l’expérience continue, même si les liens précoces d’attachement rendent en partie la qualité de ces expériences plus ou moins probable. L’expérience sociale ultérieure, y compris l’intervention délibérée, peuvent modifier la trajectoire.

Bowlby a capté les implications les plus importantes de la théorie et de la recherche sur l’attachement pour les politiques sociales et les services et les a écrites dans un rapport rédigé il y a plus d’un demi-siècle :

« Alors que les enfants dépendent totalement de leurs parents pour survivre, dans toutes les communautés sauf les plus primitives, les parents, et surtout les mères dépendent plus largement de la société pour les besoins économiques. Si une communauté attache de la valeur à ses enfants, elle doit chérir ses parents. »

John Bowlby, 1951, p.84, rapport de l’OMS
Cité par Inge Bretherton (1992)7

Le commentaire de Bowlby reflète jusqu’à un certain point la langue et la culture de l’époque, mais il demeure toujours aussi pertinent. Au cours des trente dernières années, la recherche sur l’attachement a confirmé son hypothèse centrale selon laquelle la sensibilité et la réceptivité du donneur de soins sont déterminantes pour la formation du premier lien du nourrisson. On a aussi démontré que ce lien était un prédicteur puissant de répercussions sociales ultérieures importantes. Nos efforts visant à nous assurer que cette répercussion est source d’adaptation plutôt que d’inadaptation, à la fois pour l’individu et la société, doivent donc se centrer sur le soutien envers celui qui prend soin du nourrisson, le plus souvent la mère. Dans la société actuelle, au niveau politique, cela signifie s’assurer que les familles à risque de problèmes développementaux, y compris les mères célibataires, reçoivent les ressources sociales et financières nécessaires pour offrir un environnement social favorable à leurs enfants, ce qui constitue une condition préalable à la formation d’un lien d’attachement sain.

Comme le suggère van IJzendoorn, dans plusieurs cas, cela veut dire fournir des services de garde de bonne qualité à ces familles. Pour les prestataires de services, la théorie et la recherche sur l’attachement suggèrent que l’on se concentre sur l’intervention sociale précoce et sur le médiateur principal de cette interaction : la mère. Les modèles de comportements d’attachement et les représentations mentales deviennent moins flexibles et moins ouverts au changement au fur et à mesure du développement. L’approche qui consiste à investir pendant la petite enfance grâce à des politiques sociales et à des services est donc plus efficace et plus plausible que l’intervention réactive retardée qui consiste à attendre jusqu’à ce que les conséquences négatives ou les expériences précoces inadéquates apparaissent.

Références

  1. Bowlby J. Attachment. London, England: Hogarth Press; 1969. Attachment and loss; vol 1.
  2. Ainsworth MS, Blehar MC, Waters E, Wall S. Patterns of attachment: A psychological study of the strange situation. Hillsdale, NJ: Lawrence Erlbaum; 1978.
  3. Bakermans-Kranenburg MJ, van IJzendoorn MH, Juffer F. Less is more: Meta-analyses of sensitivity and attachment interventions in early childhood. Psychological Bulletin 2003;129(2):195-215.
  4. McGuffin P, Riley B, Plomin R. Genomics and behavior: Toward behavioral genomics. Science 2001;291(5507):1232-1249.
  5. Carlson EA, Sampson MC, Sroufe LA. Implications of attachment theory and research for developmental-behavioral pediatrics. Journal of Developmental and Behavioral Pediatrics 2003;24(5):364-379.
  6. Main M, Solomon J. Procedures for identifying infants as disorganized/disoriented during the Ainsworth Strange Situation. In: Greenberg MT, Cicchetti D, Cummings EM, eds. Attachment in the preschool years: Theory, research, and intervention. Chicago, Ill: University of Chicago Press; 1990:121-160.
  7. Bretherton I. The origins of attachment theory: John Bowlby and Mary Ainsworth. Developmental Psychology 1992;28(5):759-775.

Pour citer cet article :

Moran G. Attachement pendant la petite enfance Commentaires sur van IJzendoorn, et Grossmann et Grossmann. Dans: Tremblay RE, Boivin M, Peters RDeV, eds. van IJzendoorn MH, éd. thème. Encyclopédie sur le développement des jeunes enfants [en ligne]. http://www.enfant-encyclopedie.com/attachement/selon-experts/attachement-pendant-la-petite-enfance-commentaires-sur-van-ijzendoorn-et. Actualisé : Mars 2007. Consulté le 17 juin 2019.