Partager:

La trajectoire de la réussite scolaire commence dès que les enfants sont conçus et elle est influencée par la génétique et l’environnement. Dès le préscolaire, nous pouvons prédire quels enfants auront des problèmes de comportement et d’apprentissage à l’école primaire selon leurs caractéristiques individuelles, leurs parents et la dynamique familiale. 

Les prédicteurs des problèmes scolaires comprennent :

  • les troubles du langage, de lecture et d’écriture, incluant les difficultés à reconnaître et à utiliser les sons émis avant l’âge de 6 ans;
  • les déficits d’attention;

  • les difficultés sociales (p. ex., s’entendre avec les pairs); 

  • les difficultés émotionnelles (p. ex., le contrôle des émotions négatives, l’agressivité et mauvaise maîtrise de soi);

  • l’environnement familial à risque (p. ex., pauvreté, monoparentalité) et mauvaises pratiques parentales. 

Certains de ces facteurs de risque se combinent de manière interactive ou additive pour prédire les difficultés scolaires. Toutefois, certains peuvent être éliminés ou atténués par de bonnes habiletés sociales, d’étroites relations avec les pairs et les adultes, de même que par une discipline positive, mais ferme.