Partager:

Malgré les avertissements, les menaces et les conséquences, les bébés vont souvent continuer à faire ce qui leur est interdit.

Avant l’âge de 2 ans, les parents devraient savoir que les enfants sont motivés principalement par le plaisir et que les comportements défiants ne sont probablement pas une manière de tester les limites ou de défier l’autorité parentale.

Heureusement, le développement du cerveau permettra au bébé de mieux comprendre les émotions de ses parents et voudra leur plaire et répondre à leurs attentes. Avec le temps, il sera aussi capable d’anticiper leur désapprobation et s’adapter à leurs exigences.

D’ici là, plutôt que de se mettre en colère, mieux vaut exprimer clairement votre désaccord et retirer l’enfant, ou l’objet conflictuel, de la situation pour obtenir un résultat immédiat.